Rachat de crédits à Nancy et Metz - Spécialiste du rachat de prêt immobilier en Lorraine

Le Meilleur du Crédit - Contactez le spécialiste du rachat de crédits sur Metz et Nancy et Demandez votre étude gratuite !
<< Etude de cas n°1 - Rachat de crédit propriétaire Etude de cas n°3 - Achat Résidence principale >>

Etude de cas n°2 - Rachat de crédit locataire

Situation de départ

  • Mademoiselle Sarah KROCH et Monsieur Jacques SAEHLER se sont rencontrés il y a 3 ans.
  • Avant leur rencontre, Sarah et Jacques avaient chacun 2 prêts personnels récents, pour un total de 1 000 € par mois.
  • Depuis leur vie commune, ils ont souscrit chacun 2 petits prêt revolving afin de se meubler et d'acheter de l'électroménager.
  • A ce jour, le montant à devoir est, tous prêts confondus, de 50 000 €. Le total des mensualités est de 1 275 € par mois.

Besoins

  • Depuis les 2 derniers prêts contactés, les fins de mois sont problématiques.
  • Aussi, Sarah et Jacques nous ont sollicités pour améliorer leur quotidien, ces derniers souhaitant épargner pour accéder à la propriété d'ici 4 ou 5 ans.
  • Aussi, ils ne souhaitent plus qu'une mensualité.

Solution proposée

  • Après étude de leur situation patrimoniale, de leur budget et de leur besoin, le cabinet Le Meilleur du Crédit a décidé de solliciter ses partenaires bancaires pour obtenir un financement de 58 000 € sur une durée de 11 ans.
  • Certes, la durée du prêt est allongée, mais le couple va pouvoir épargner et préparer le futur achat de sa résidence principale.

Résultats

  • Sarah KROCH et Jacques SAEHLER n'ont pas eu besoin de changer de banque.
  • Ils ont signé leur nouveau prêt et choisi leur date de prélèvement.
  • La nouvelle mensualité de prêt est de 641,66 € assurance comprise, soit une amélioration de leur pouvoir d'achat de 633 € par mois.
  • Une fois les prêts remboursés, ils ont placé une première somme d'argent sur un livret d'épargne et ont mis en place un virement permanent sur leur livret d'épargne afin de préparer leur achat d'une résidence principale dans quelques années.